Le Bien être... Par l'Ayurveda

Le « contact » est la forme la plus ancienne de communication, d’intimité et de solidarité humaine, en plus d’être une manière de soulager la souffrance.

Depuis des milliers d’années, le massage a pour vocation l’apaisement de l’être.

Que son origine vienne d’Orient, d’Asie, des Amériques, d’Afrique ou encore d’Europe.

Cet art s’est perpétué au fil du temps, dans un respect profond des traditions ancestrales.

Le continent asiatique aspire cependant à se révéler comme la source la plus riche, tant la culture du massage et son application incarnent une place de tous les instants dans la vie quotidienne, depuis des générations.

« Nous occuper de notre corps, du mental, et de l’esprit nous prend au moins deux heures par jour, 

auto-massages, méditation, marche, avoir des pensées qui nous ouvrent au bonheur, C’est un devoir… »       

—- Vaydia Maître Swami Joythimayananda —-


L'Ayurveda

Remontez aux sources de l’Inde védique pour découvrir l’Ayurveda, une tradition alliant, depuis plus de 5 000 ans, médecine et philosophie…

 

"Science de la vie" en sanskrit, l’Ayurveda puise ses racines dans l’Inde ancienne et les Védas, les quatre livres de la sagesse et de la religion brahmaniques.

Son principe est que chaque être humain peut trouver l’équilibre et l’harmonie.

 

La médecine ayurvédique, issue de la tradition indienne, est considérée comme la plus ancienne médecine holistique du monde.

L’exercice de la médecine ayurvédique implique de soigner le malade, non la maladie.

Après un bilan ayurvédique personnalisé, le praticien détermine le type de traitement à mettre en place. Fondé sur la diététique, la phytothérapie, le massage ayurvédique, la méditation, la respiration, le yoga ou le chant, ce traitement va vous aider à rétablir et à maintenir l’équilibre entre votre corps et votre esprit…

 

En Inde, toutes ces techniques sont enseignées à l’université ; il existe des pharmacies, des cliniques, des centres ayurvédiques. Néanmoins, la pratique de l’Ayurveda en France ne se concentre aujourd’hui que sur l’aspect " bien-être " de la discipline… Discipline pourtant reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme étant une médecine à part entière…

 

 

Diététique Ayurvedique

Selon l’Ayurveda, connaître vos besoins spécifiques est la clé pour définir un régime alimentaire approprié.

La diététique ayurvédique est donc assez différente de la vision contemporaine du régime équilibré, identique pour tous et essentiellement basé sur la consommation d’aliments classés en groupes.

 

L’analyse des aliments en termes de vitamines, oligoéléments et autres composants n’existe pas en diététique ayurvédique. Elle est remplacée par la science des six goûts (doux, acide, salé, piquant, amer et astringent), très subtile, dans laquelle chaque aliment naturel possède une saveur, une énergie (chauffante ou rafraîchissante) et une action post-digestive qui déterminent son effet sur le corps mais aussi sur la conscience. La nourriture devient ainsi un outil de guérison puissant.

 

Le régime ayurvédique

Votre constitution de base, vos déséquilibres temporaires, l’état de votre capacité digestive (" Agni ", ou feu en Ayurveda) sont donc les éléments déterminants servant à établir un régime alimentaire équilibré et qui variera au rythme des saisons.

 

Phytothérapie Ayurvédique

L’Ayurveda, pratique médicale traditionnelle indienne, est d’un grand intérêt pour les herboristes occidentaux, dans sa façon d’aborder la phytothérapie et la classification des plantes...

 

Fonctionnement de la phytothérapie ayurvédique

Plus de 80% des remèdes standards utilisés en Ayurveda de nos jours proviennent des plantes.

L’Ayurveda propose donc une méthodologie systématique basée sur les fondements de son système de pensée et qui a pour but d’ajuster l’utilisation des plantes à chaque individu.

De plus, l’Ayurveda fait une distinction claire entre la personne et la maladie : il existe deux systèmes de règles de traitement différents pour l’individu et pour les symptômes de la maladie prédominante.

Une classification des plantes précise

L’Ayurveda ne crée pas de conflit avec la classification biochimique moderne des plantes médicinales.

En fait, elle offre au moins trois classifications supplémentaires pour chaque plante et augmente ainsi l’efficacité du traitement.

Enfin, l’Ayurveda, s’appuyant sur le principe de l’intelligence de la nature, montre comment associer les plantes choisies pour obtenir une réaction thérapeutique efficace tout en évitant d’éventuels effets secondaires désagréables.